Ballon de football : les étapes pour le fabriquer

Comment est fabriqué un ballon de football ?


2 octobre 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Sport et santé


Vous connaissez ces hommes : Zinedine Zidane, Thierry Henry, Roberto
Carlos, Cristiano Ronaldo et Messi ? Qu’ont-ils en commun ? Ils tapent tous
dans un ballon de football. Selon la légende, l’histoire du ballon de foot
a commencé, il y a un peu plus d’un siècle lorsqu’un Pakistanais a réparé
la balle d’un militaire britannique, puis s’est mis à en fabriquer
lui-même. Depuis cette époque, la fabrication du cuir rond a connu maintes
évolutions.

Un ballon de football fait maison, ça vous dit ?

Jouer au foot implique nécessairement l’utilisation d’une balle comme
celles qu’on obtenir sur www.integral-sport.fr. Si vous
le préférez, pourquoi ne pas fabriquer votre propre ballon de football ?

Étape 1 : Découpez et collez

Vos mains et votre tête sont sollicitées au cours de cette étape. Vos mains
parce que vous devrez découper et coller, et votre tête parce que vous
aurez besoin de vos connaissances en géométrie. Eh oui, les maths au cours
secondaire, ça vous suit !

Pour commencer, avec votre paire de ciseaux, découpez 12 hexagones et 20
pentagones en prenant soin de laisser une marge d’espace sur chaque côté.
Ensuite, muni de votre pot de colle, collez sur un coupon de couture
chacune des figures géométriques obtenues.

Étape 2 : Cousez

Votre ballon de football ou ballon de foot prend progressivement forme à
mesure que vous recoudrez les figures géométriques les unes aux autres.
Bien entendu, vous pouvez prendre de petites pauses de temps en temps pour
souffler. La pause définitive sera prise lorsqu’il ne restera que quelques
figures à coller pour obtenir un bloc fermé.

Étape 3 : Introduisez la vessie

Méthodiquement, vous introduirez la vessie au cœur du bloc obtenu.
Attention, le bout par lequel le gonflement de la vessie se fera doit être
collé à l’amas ! Sans quoi, vous aurez des difficultés lors de la dernière
étape.

Étape 4 : Gonflement de la vessie

Que serait un ballon de football sans une vessie pleine ! Au cours de cette
étape, vous coudrez l’ensemble figures géométriques et vessie pour avoir un
bloc fermé. Par le bout de la vessie, vous gonflez le tout, et voilà :
votre balle prend vie ! Il ne vous reste plus qu’à y taper. Afin de
découvrir des astuces pour vous bien vous entraîner, visitez le blog Sportweek.

Évidemment, ce genre de balle fabriqué ne peut vous permettre de devenir le
prochain Roi Pelé. On comprend pourquoi, avec le temps, on est passé à la
fabrication industrielle des balles pour en confectionner des plus
convenables à la Champions League.

La fabrication à l’échelle industrielle de cuir rond

On distingue plusieurs types de ballon de football fabriqués
industriellement, notamment le ballon de foot hybride. Il comporte des
coutures à la machine, mais invisibles. En fait, il existe des balles :

· cousues machine : très économiques, elles sont faciles à produire en
quantité, mais leur résistance est moindre puisque les coutures y sont
visibles ;

· cousues main : très chères et résistantes, car leurs coutures sont
invisibles.

Ce sont ces deux caractéristiques que combinent les balles industrielles de
type hybrides : les F-100 et les F-500. Par ailleurs, elles sont dotées
d’une vessie en caoutchouc qui, combinée à 2 kilomètres de fil, procure une
résistance et une sphéricité au ballon de football. Mais est-ce vraiment
sphérique ? La question fait l’objet de cet article

.

Les avatars du ballon à travers l’histoire

On a évolué des ballons tissés à la main à ceux cousus à la machine, puis
aux thermocollés. Ces derniers offrent une meilleure adhésion, car leurs
panneaux sont assemblés avec de la colle à chaud.

Pour ce qui est de la matière, les balles d’antan, plus légères que celles
d’aujourd’hui, prenaient du poids dans les conditions humides. On a connu :

· des balles qui pesaient entre 340 et 425 g (1889) ;

  • des balles de 396 à 453 g (1937) ;
  • des balles en caoutchouc, en PVC et en Polyuréthan.

La dernière catégorie est la plus coûteuse.

Ce n’est pas impossible de fabriquer soi-même une balle de football. Il
suffit d’avoir de l’adresse dans les mains et certaines connaissances
mathématiques en tête. Sinon, vous pouvez toujours opter pour les ballons
fabriqués en usine.