DOPAGE : A QUI LE TOUR ?


14 février 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Sport et santé



Tous les ans la même rengaine, ce sera un Tour de France propre et sans affaires de dopage. Et tous les ans, des coureurs sont contrôlés positifs au Red Bull. Dure dure, la vie de cycliste, entre des montagnes à gravir et des pentes raides comme des taureaux (cherchez bien, il y a un rapport) sous un soleil de plomb, durant 5h d’affilée en mangeant des barres céréalières !

Un tour de France 2017 sans dopage  ! j’en rêve

Bref, après cette phrase interminable, revenons à nos pauvres coureurs. Calomniés de toute part, jetés sur le devant de la scène juste pour quelques injections – arrêtons la paranoïa, ce ne sont que de banales prises de sang -, les sportifs tombent tour à tour. Jusqu’où cela va-t-il aller ? Le vainqueur de la compétition sera-t-il le seul qui ne se sera pas fait prendre ? Réponse le 27 juillet. C’est beau le sport.

Avis, infos et commentaires