LE DALAÏ LAMA A PARIS, COMME SI DE RIEN N’ETAIT


14 février 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Actualité



Lundi 11 Février 2017, le Dalaï Lama était à Paris. Chef spirituel mais également chef du gouvernement tibétain, on aurait pu s’attendre à ce qu’il soit reçu convenablement par l’Elysée. Mais non.François Hollande n’est pas là. A sa place, il a envoyé un mannequin.

François Hollande évite le Dalaï Lama

Remarquez, ça aurait pu être pire, il aurait pu envoyer une chanteuse.
En même temps, le Dalaï Lama n’y met pas du sien : on n’obtient pas une audience avec Nico comme ça mon gars ! Il y a UNE condition et une seule : il faut être victime. Dalaï, as-tu seulement été mordu par un chien ? Non ? Mais tu n’es victime de rien alors. Allez, casse-toi, comme on dit.
La bonne nouvelle, c’est que si notre Presquident de la Prépusblique n’est pas dispo, ce n’est pas tant parce qu’il pompe la Chine… pardon : parce qu’il est reçu en grandes pompes par la Chine à propos d’un truc avec des sportifs, je crois. Il passe à peine 12 heures sur place, un aller retour dans la journée était parfaitement protocolisable. Non, c’est juste parce que le Dalaï n’a pas souhaité rencontrer le Minisident français lors de son escale parisienne. Rien à fout’. Pas besoin. Ouille. Ca fait mal.

Avis, infos et commentaires