Quel est le principe de la prophylaxie

Quel est le principe de la prophylaxie


1 août 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Sport et santé


Quand il s’agit de prévenir l’apparition d’une maladie, nous pouvons directement penser à la prophylaxie. Toutefois, il serait utile de passer sur life-xtend.fr/prophylaxie-histoire-algorithme/ pour en savoir plus et voir clair sur les mesures de précaution qu’elle avance.

Que signifie la prophylaxie ?

La prophylaxie représente un ensemble de mesures qui contribue à la lutte contre la propagation et la réapparition de maladies. A vrai dire, la prophylaxie s’articule autour de la sensibilisation de la santé publique. Les différentes précautions peuvent s’agir d’une information, une rééducation ainsi que d’hygiène. Sans oublier le dépistage précoce, l’immunisation ou encore la quarantaine. Il faut souligner que la prophylaxie comprend deux hypothèses qui sont la prophylaxie primaire et la prophylaxie  secondaire. Ainsi, elle permet de combattre l’apparition de maladie, mais favorise également la prévention des rechutes.

Par ailleurs, la prévention fait référence à la vaccination, l’éducation thérapeutique, la conduite qu’il faut conserver en cas d’exposition à des accidents du sang, sans oublier l’administration de médicaments. Ce qui mène à dire que la prophylaxie implique un traitement médical touchant la conscience des risques. Elle peut donc aussi bien conditionner des produits pharmaceutiques et certains équipements médicaux.

Un moyen efficace de prévenir différentes maladies

En matière de prévention d’apparition de maladies, nous pouvons trouver la prophylaxie de la toxoplasmose. Cela concerne généralement les femmes enceintes. Ainsi, il est indiqué que la viande se mange bien cuite, les légumes et fruits sont à laver préalablement, une bonne hygiène est à privilégier, … D’un autre côté, il y a la prophylaxie du paludisme associant la lutte anti-vectorielle et la chimioprophylaxie. La prophylaxie est efficace pour prévenir les maladies chroniques, parasitaires, les accidents du travail comme l’exposition au sang risquant de causer une contamination, par exemple. Du reste, elle s’applique aussi aux soins courants comme les soins dentaires.