Sport et reconversion


21 février 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Actualité,Sport et santé



Je suis sportif mais je veux rester en haut de l’affiche !

Passé la trentaine, les sportifs partent en retraite pour un repos bien mérité. Il faut dire qu’après tant d’années d’effort, cotiser 41 ans, ça va pas la tête ? Pour s’occuper mais surtout pour exister, certains font de la pub, d’autres fréquentent la jet-set ou alors se mettent à la chanson… D’autres encore se découvrent des talents d’acteurs !

On dit souvent que les footballeurs feraient de sacrés acteurs quand on les voit plonger, rouler dix bons mètres sur la pelouse et se tordre de douleur… pour se relever deux minutes plus tard et gambader à nouveau joyeusement ! Bon ok, ils ne sont pas tous comme ça. Acteur, c’est par exemple Yannick Noah – ancien tennisman et chanteur dont le tube Saga Africa éclipserait presque sa victoire à Roland Garros – qui s’essaie à la comédie d’aventure, ou plus récemment Michael Schumacher. L’ex-pilote champion de Formule 1 veut prouver que pour lui, ça roule toujours : il compte tourner un film autobiographique. Et quand ce n’est pas le cinéma, c’est la télé. Lizarazu, Desailly ou Zidane en consultants sportifs et entraîneurs… Besoin de reconnaissance ou de fric ? Sûrement les deux. A force de faire la nouba tous les soirs jusqu’à pas d’heure, on a l’air beau et les notes sont lourdes. D’autant plus que toucher une paie sans rien foutre faire, c’est plutôt agréable.

Mais ce phénomène de « je veux rester à l’écran ! » ne date pas d’hier. Eh oui, l’ami Cantona en a été le précurseur, notamment avec son caractère bien trempé, il est passé partout : football, publicité, télévision, cinéma, re-football (c’est le sélectionneur de l’équipe de France de Beach Soccer)… Une carrière dans le sport pour le moins remplie qui, il faut bien le reconnaître, est couronnée de succès ! Mais il n’en va pas de même pour tous.

Des sportifs à la télé réalité et oui ça existe !

Outre “The King” Canto, d’autres tentent désespérément de rester sur le devant de la scène et toutes les occasions sont bonnes pour le faire, même les plus dégradantes : Pascal Olmeta l’ancien footballeur ou Pascal Gentil le taekwondoïste qui font des émissions de téléréalité… Mais où va le monde ? Et le respect de soi, où il est ? Qu’est-ce que c’est que cette reconversion minable ?! Ca pullule à tous les coins, dans toutes les émissions, arrêtons le massacre avant qu’il nous arrête. Bon bien sûr, l’envie de notoriété est compréhensible quand on a longtemps été sous le feu des projecteurs, et puis ça arrondit les fins de mois « difficiles », mais il y a un moment où il faut savoir dire stop. Stop !

Avis, infos et commentaires