Blog

Revue de Volvo FM240CF

Volvo Trucks a pris la décision audacieuse de moderniser pratiquement toute sa gamme au cours de l’année 2020 et, alors que beaucoup se concentreront naturellement sur le FH16, le fleuron de sa gamme de camions, le FM, ne devrait pas être négligé.

L’histoire de Volvo Trucks

Son histoire au Royaume-Uni avec des cabines basses et hautes a bien sûr commencé avec les légendaires modèles F86 et F88 dans les années 60 et 70 et cette approche en deux temps a ensuite été copiée par de nombreux fabricants.

L’équivalent contemporain du F86 est la gamme FM. Cela fait plusieurs années qu’elle n’a pas attiré l’attention des concepteurs et des ingénieurs de Volvo, si bien que les opérateurs de camions britanniques considéreront cette dernière incarnation comme une révision bienvenue.

La gamme FM comprend deux moteurs, le premier étant le D11K de 11 litres avec quatre réglages de puissance à partir de 335PS et un couple de 1 600 Nm. Il existe en outre des versions de 385 CV et 1 800 Nm, 436 CV et 2 050 Nm. Le réglage final de la puissance se termine à 466PS à 1 700-1 800 tr/min et à 2 200 Nm de couple entre 950 et 1 400 tr/min.

Le prochain modèle est le D13K de 13 litres. Il est intéressant de noter que les deux premières puissances du moteur sont pratiquement identiques à celles du 11 litres, commençant à 426 CV avec un couple de 2 100 Nm et 466 CV à 2 300 tr/mn développé entre 900 et 1 400 tr/mn.

Le réglage le plus élevé de la gamme FM est fourni par le 13 litres développant 507 CV et 2 500 Nm de couple, ce qui est plus que suffisant pour cette « fusée de poche » et le type d’opérations qu’elle doit effectuer.

Derrière les moteurs DK se trouve la boîte de vitesses automatisée I-Shift qui a fait ses preuves ; dans ce cas, la version AT2412F qui est une version à 12 vitesses pour des opérations jusqu’à 44 tonnes.

Il existe également quatre boîtes de vitesses alternatives offrant une capacité allant jusqu’à 60 tonnes et une surmultiplication ainsi qu’une boîte à six vitesses entièrement automatisée.

Tout savoir sur le Volvo FM240CF

Des innovations par dizaines pour les nouveaux camions Volvo

Le nouveau camion Volvo FM 4×2 possède quatre empattements allant de 3 500 mm à 3 800 mm par pas de 100 mm. L’essieu avant est plaqué à 7 100 kg en standard, mais il peut être augmenté à 9 000 kg en fonction des pneus. La suspension est un ressort parabolique à deux lames, avec une suspension parabolique à trois lames ou une suspension pneumatique en option, toutes supportées par des barres anti-roulis.

L’essieu arrière de 11,5 tonnes (13 tonnes maximum) est une réduction unique avec blocage de différentiel et réduction de moyeu disponible pour les applications hors route. La suspension pneumatique est de série avec des barres anti-roulis.

La contribution la plus importante au freinage du FM est peut-être le système Volvo Engine Brake+, très efficace et éprouvé, qui comporte un régulateur de pression d’échappement et un contrôle des culbuteurs d’échappement pour fournir jusqu’à 375kW de retard.

Le système de freinage électronique (EBS) de série est doté d’une fonction de maintien en côte et est relié au système de contrôle de la stabilité (ESP), à l’alerte de collision frontale (FCA) et à l’alerte de franchissement de ligne, le tout complété par un airbag conducteur dans la cabine.

Parmi les options notables, citons des fonctions telles que le régulateur de vitesse adaptatif (jusqu’à zéro), un système de reconnaissance des panneaux de signalisation, le maintien de la trajectoire et l’aide à la stabilité affichée sur l’écran d’affichage des instruments pour alerter le conducteur. Une caméra d’angle pour le passager est également disponible en option et permet de visualiser le côté du camion sur l’écran latéral.

Il existe six variantes de cabine et tous leurs extérieurs ont subtilement changé, avec des montants A surélevés donnant jusqu’à un mètre cube d’espace supplémentaire et plus de lumière.

Carina Byström, designer en chef de l’intérieur chez Volvo Trucks, explique : « Nous avons également obtenu une très bonne visibilité grâce à une ligne de porte abaissée, de nouveaux rétroviseurs et une caméra dans la partie passager ».

Des camions toujours plus modernes

Bien entendu, les mises à jour futures et les services connectés peuvent être améliorés à distance par voie hertzienne (OTA). Sur le côté du conducteur, un écran latéral de neuf pouces (en option) pour l’info-divertissement, l’aide à la navigation et la surveillance par caméra peut être commandé au moyen du volant, de la commande vocale ou de l’écran tactile.

La cabine couchette isolée a été améliorée avec une position de couchage plus haute et un matelas plus profond, ainsi que des possibilités de rangement améliorées et un rangement arrière supérieur avec des panneaux à DEL dans les cloisons du compartiment.

La forme aérodynamique améliorée présente des lignes détaillées à l’avant et la grille supérieure avant est dotée d’un nouveau maillage. De plus, les phares halogènes en forme de V, avec option Bi-Xénon, ont été repositionnés.

À l’intérieur, le nouveau tableau de bord comporte un écran d’affichage des instruments de 12 pouces à haute résolution qui peut être commuté entre quatre vues différentes, en fonction de la situation de conduite.

La calandre permet au nouveau FM de se démarquer du produit existant et, une fois à l’intérieur, notre camion d’essai était équipé du siège suspendu confort en option, qui est chauffé et ventilé.

Le tableau de bord semi-enveloppant a un aspect plus dynamique, avec un grand écran LCD placé bien en évidence dans le bloc de commandes central et le système d’info-divertissement de neuf pouces en option sur le côté gauche.

Chaque détail pensé pour un confort de conduite optimal

Le levier de vitesses I-Shift a été allégé pour faciliter l’accès à la couchette arrière redessinée et une fois sur la route, la différence est évidente.

Le DK13 426PS a facilité le travail des différentes routes d’essai que nous avons utilisées, même pour les 40 tonnes de poids total en charge que nous avons utilisées. Il a été habilement assisté par le régulateur de vitesse actif qui a contribué à maintenir notre progression. En cas de besoin, le très efficace Volvo Engine Brake+ a fourni une puissance de freinage plus que suffisante, ce qui a entraîné une faible utilisation des pédales.

Le bruit dans la cabine est excellent et l’isolation supplémentaire est certainement utile.

Le nouveau Volvo FM a fait monter les enchères dans le secteur des tracteurs à cabine basse, avec un bruit et une vision excellents dans la cabine, associés à des systèmes de sécurité de pointe.